P comme .....

Rouah

Le Prochain

Tant que les moyens de transports furent assez lents pour que la distance se compte en noeuds, miles, milles, lieues voire même, kilomètres jusqu'à ce qu'on remplace cette passionnante unité de description de l'espace par la minute ou l'heure, jusqu'ici reservée à son compère le temps, on cultiva la théorie des "aires culturelles". Cela revenait à ravaler la façade de la "théorie des climats" de Montesquieu et de dire que chaque zone géographique avait secrété sa civilisation constituée autour de sa religion. De nos jours, quand les avions mettent Bombay à 6 heures de Paris(*), les choses sont un peu différentes et, de ce fait, on les explique un peu différemment.

Toujours est-il que quelques philosophes ont remarqué que les livres saints des diverses religions naquirent à peu près en même temps et l'un d'eux nomma même cette période "âge critique". Qu'y trouve-t-on ? L'organisation de la vie collective qui exige, pour réussir, des comportements positifs et l'établissement d'une stricte réciprocité des droits et des devoirs.

Aussi voit-on que la notion de respect du prochain n'est pas propre au christianisme. Il s'agit d'une base élémentaire de la vie en groupe. Chaque grande religion historique a développé ce concept en des termes très proches, selon son propre vocabulaire qui évoque, cependant, toujours la même idée. Ci-dessous, nous égrenons un petit échantillon.

CHRISTIANISME

" Ainsi, tout ce que vous désirez que les autres fassent pour vous, faites le vous même pour eux : voilà la Loi et les Prophètes" Matthieu, 7, 12
"Et moi, je vous donne un commandement nouveau : tu aimeras le Seigneur de toute ton âme et le second est aussi important que le premier : Aime ton prochain comme toi-même" Matthieu 22

JUDAÏSME

"Ce que tu tiens pour haïssable, ne le fais pas à ton prochain.C'est là toute la Loi : le reste n'est que commentaire" Talmud, sabbat, 31-A
"Aime ton prochain comme toi-même" Lévitique

HINDOUHISME BRAHAMANIQUE

"Telle est la somme du devoir : ne fais pas aux autres ce qui, à toi, te ferait du mal " Mahabarata , 5, 1517

CONFUCIANISME

"Voici certainement la maxime d'amour : ne pas faire aux autres ce que l'on ne veut pas qu'ils nous fassent" Analectes, 15, 23

ISLAM

"Nul de vous n'est un croyant s'il ne désire pour son frère ce qu'il désire pour lui-même" Sunnah

TAOISME

"Considère que ton voisin gagne ton pain, et que ton voisin perd ce que tu perds " T'ai shang Kan Ying Pien

ZOROASTRISME

"La nature seule est bonne qui se réprime pour ne point faire à autrui ce qui ne serait pas bon pour elle" Dadistan-i-dinik, 94, 5

BAHA'ISME

........

UNIVERSALISME UNITARIEN

........

BOUDDHISME

........

Cette liste ne demande qu'à grandir. Aussi, nous comptons sur vous pour l'allonger et notre reconnaissance éternelle sera marquée à ceux qui nous aiderons à la continuer, parle fait que nous marquerons leur nom à côté de la citation complète, avec indications éditoriales, qu'ils voudront bien nous communiquer. Peut-être même irons nous jusqu'à ajouter l'adresse et le nom de leur site, si par hasard, ils sont webmestres.

Le Pharisien libéré

(*)oui, nous faisons de l'ethnocentrisme

S'INFORMER

Dans ce duo baroque, Philippe Maillard assurait le cantus firmus de sa voix de Ténor tandis que Le Mulot tenait la partie de contralto.Et Il les bénit

Sur les religions du courant abrahamique,

veuillez vous reporter :

Sur les autres religions du monde :

Quelques livres imprimés sur le papier :

Prochain


Mots Dire